Carême 2018 - Se vider de soi-même

Jésus est la lumière du monde

Se vider de soi-même

Pour conformer notre pensée à celle de Dieu, il faut nous défaire de toutes nos pensées personnelles. Vidons-nous de nous-mêmes pour que Jésus puisse nous remplir de Lui. Pour mettre une liqueur dans un vase, il faut d’abord le vider. On ne peut pas mettre du vin et de la gazoline ensemble: on n’aurait ni l’un ni l’autre. Le surnaturel et le naturel ne se mélangent pas, nul ne peut servir deux maîtres, car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. (Mt 6, 4) Demandons à Jésus ressuscité la grâce de nous vider de tout ce qui est humain et naturel pour nous remplir de Son esprit divin et surnaturel.

Père Jean-Grégoire Houlon

 

The Lord has promised good to me

Le Seigneur m'a promis de bonnes choses
His word my hope secures;
Ses paroles me remplissent d'espoir;
He will my shield and portion be,
Il sera mon bouclier et vivra en moi
As long as life endures.
Aussi longtemps que la vie durera.
(Amazing Grace - John Newton, prêtre anglican)

Pour ceux qui ne connaissent pas "Amazing Grace" (Incroyable grâce), c'est la chanson et surtout la musique celtique la plus chantée au monde. Cantique chrétien écrit vers 1760 joué à la cornemuse, que vous connaissez sûrement, ce que vous découvrirez peut-être, c'est qu'une grande partie de ce cantique est inspiré du Nouveau Testament. Vous trouverez ci-dessous une version chantée et une version à la cornemuse ainsi qu'en dessous les paroles de ce cantique.

Bonne semaine sainte dans la grâce de Jésus ressuscité.


Amazing Grace (Incroyable Grâce)

Amazing grace ! How sweet the sound
Incroyable grâce ! Quelle douce voix que celle
That saved a wretch like me.
De celui qui a sauvé un misérable tel que moi
I once was lost, but now am found,
J'étais égaré, mais à présent je me suis retrouvé
Was blind, but now I see.
J'étais aveugle, mais à présent je vois.

'Twas grace that taught my heart to fear,
C'était la grâce qui a appris la peur à mon cœur
And grace my fears relieved.
Et la grâce m'a libéré de mes peurs
How precious did that grace appear
Que fut précieuse cette apparition de grâce,
The hour I first believed.
Moment où j'ai commencé à avoir la foi.

Through many dangers, toils and snares
De nombreux dangers, filets et pièges
I have already come;
J'ai déjà traversé;
'Tis grace hath brought me safe thus far
C'est la grâce qui m'a sauvé jusqu'à présent
And grace will lead me home.
Et la grâce me ramènera à la maison.

The Lord has promised good to me
Le Seigneur m'a promis de bonnes choses
His word my hope secures;
Ses paroles me remplissent d'espoir;
He will my shield and portion be,
Il sera mon bouclier et vivra en moi
As long as life endures.
Aussi longtemps que la vie durera.

Yea, when this flesh and heart shall fail,
Quand cette chair et ce cœur faibliront,
And mortal life shall cease,
Et que ma vie sur terre s'éteindra,
I shall possess within the veil,
J'emporterai dans mon linceul,
A life of joy and peace.
Une vie de joie et de paix.

When we've been there ten thousand years
Quand nous avons été là depuis dix mille ans
Bright shining as the sun,
A briller comme le soleil,
We've no less days to sing God's praise
Nous avons tout autant de jours pour chanter les louanges du seigneur
Than when we've first begun.
Que lorsque nous sommes apparus sur terre.

Written by : John Newton
Ecrit par : John Newton.

 

Vous pouvez laisser un commentaire

                    ci-dessous


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Aline Gallo (mercredi, 28 mars 2018 20:00)

    Merci pour cette fin " en fanfare " !
    C'est un beau cadeau !

    Se vider de soi-même et se remplir d'espérance ...

  • #2

    Jean-Louis P. (mercredi, 28 mars 2018 20:33)

    "Demandons à Jésus ressuscité la grâce de nous vider de tout ce qui est humain et naturel pour nous remplir de Son esprit divin et surnaturel."
    Je n'aime pas cette opposition que vous faites entre l'humain et le divin : Pourquoi Dieu se serait-il fait homme?
    Je préfère la théologie du père Varillon qui dit que Dieu divinise ce que nous avons préalablement humanisé : il y a une attraction entre l'humain et le divin, une histoire d'amour, et non pas une exclusion comme l'affirme le texte ci-dessus