L'Avent - Un moment de lassitude

 

 Lassitude ?

Découragement ?

L'attente

Tenir bon jusqu'à la fin

 

Contrairement à la période de carême qui connaît une pause lors de la mi-carême, l’Avent, lui, ne connaît aucune interruption. Il est donc normal que nous connaissions un moment de lassitude, de découragement, dans cette attente de la venue du Seigneur. Prenons ce moment comme une étape indispensable. En effet, beaucoup se plaignent d’une tiédeur dans leur vie spirituelle, voire d’une nuit spirituelle. « Je n’ai plus envie de prier, je ne sais plus quoi dire, à quoi bon ! » Ce phénomène est tout à fait classique dans la vie spirituelle et les grands mystiques n’y ont pas échappé (a fortiori nous !).

Il est alors capital de témoigner de la douceur envers nous-même, et de ne surtout pas culpabiliser.

Patrice Gourrier « Marana Tha » Ed. Desclée de Brouwer p. 74

 

Tu as promis, Dieu tout-puissant,

d'envoyer un sauveur à tous les peuples de la terre.

Donne-nous la grâce d'attendre

dans la joie le jour glorieux de sa naissance.

Vous pouvez laisser un commentaire

                    ci-dessous


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Jean-Louis (jeudi, 14 décembre 2017 10:32)

    Merci, Francis, pour le choix de cette parole: elle me convient tout à fait ;
    "Il est alors capital de témoigner de la douceur envers nous-même, et de ne surtout pas culpabiliser. "
    Capital aussi de nous soutenir réciproquement, de ne pas nous recroqueviller sur nos désolations personnelles.
    Bon courage.