Douce nuit

 

 

Nuit glorieuse

où un

Sauveur nous

est né

 

L'attente

Ce soir, Dieu vient parmi nous

 

Ce soir, Dieu vient habiter parmi les hommes. Il vient prendre notre condition humaine, Dieu, en petit enfant, fragile et vulnérable, dans la paille d'une mangeoire, le plus petit parmi les plus petits, rejeté par ses semblables, et pourtant, les anges chantaient à sa naissance :

"Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre !"

 

Avec la naissance de Jésus, c’est le mystère de l’incarnation qui s’accomplit : le fils unique de Dieu s’est fait homme. Pour utiliser le vocabulaire de l’Évangile de Saint Jean (2/14) "le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous". C’est aussi ce que dit saint Paul dans l’épître aux Philippiens (2/6-8) "Jésus, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, reconnu homme à son aspect ".

Dieu s’est fait homme pour que nous participions à sa nature divine. C’est le but de l’incarnation. Il a partagé en tout la condition humaine. Sa naissance dans le dénuement vient apporter justice et paix au monde, aux hommes qu’il aime. C’est la solennité du Sauveur du Monde venu comme un enfant, alors qu’on attendait Dieu dans le tonnerre et les éclairs, la suprématie et le jugement. Cette naissance bouleverse en profondeur nos représentations de Dieu : il n’est pas ce dominateur surplombant le monde et nos vies, il est                             « l'Emmanuel »,  « Dieu avec nous ».

L’annonce de la naissance du messie est un message de paix, il nous aident à nous ouvrir aux merveilles de la vie éternelle !

Que la lumière et la joie de Noël

soient toujours dans le cœur de tout homme !

 

Que chacun ouvre son cœur à l’inattendu ;

Qu’il accueille dans sa vie la Parole 

Qui ouvre à l’Espérance !

Que Noël  aide tout homme à passer

du souci, de l’angoisse, de la peur

à la confiance, à l’espérance et à la paix !

La couronne de l'Avent - deuxième dimanche

 

Nous allumons la quatrième bougie

de notre couronne de l'Avent.

 


Vous pouvez laisser un commentaire

                    ci-dessous


Écrire commentaire

Commentaires: 0