Horaire des messes

 

Horaires des messes

Info sur les messes de semaine

Cliquez sur la chapelle pour obtenir la feuille paroissiale


CALENDRIER DES MESSES

DE LA COMMUNAUTÉ DE PAROISSES

POUR JUILLET - AOUT - SEPTEMBRE

Télécharger
Calendrier des messes pour juillet-août-
Document Adobe Acrobat 79.0 KB

CALENDRIER DES MESSES

DE LA COMMUNAUTÉ DE PAROISSES

POUR OCTOBRE - NOVEMBRE - DECEMBRE

Télécharger
Calendrier des messes d'Octobre, Novembr
Document Adobe Acrobat 100.5 KB


Vous pouvez déposer vos intentions de messe directement

en utilisant l'adresse électronique suivante :

saintandredusablon@gmail.com



Editorial

   

RENCONTRER LA PAROLE DE DIEU

DANS LA SAINTE ÉCRITURE

 

S’il est vrai que la liturgie est le lieu privilégié pour la proclamation, l’écoute et la célébration de la Parole de Dieu, il est tout aussi vrai que cette rencontre doit être préparée dans le cœur des fidèles et surtout être approfondie et assimilée par eux. En effet, la vie chrétienne est caractérisée essentiellement par la rencontre avec Jésus Christ qui nous appelle à le suivre. C’est pourquoi le Synode des Évêques a réaffirmé plusieurs fois l’importance de la pastorale dans les communautés chrétiennes comme cadre dans lequel parcourir un itinéraire personnel et communautaire par rapport à la Parole de Dieu, de sorte que celle-ci soit vraiment au fondement de la vie spirituelle. Avec les Pères du Synode, j’exprime le vif désir que fleurisse «une nouvelle saison de plus grand amour pour la Sainte Écriture, de la part de tous les membres du Peuple de Dieu, afin que la lecture orante et fidèle dans le temps leur permette d’approfondir leur relation avec la personne même de Jésus» [248].
Dans l’histoire de l’Église, les recommandations des saints sur la nécessité de connaître l’Écriture pour grandir dans l’amour du Christ ne manquent pas. C’est un fait particulièrement évident chez les Pères de l’Église. Saint Jérôme, grand «amoureux» de la Parole de Dieu se demandait: «Comment pourrait-on vivre sans la science des Écritures, à travers lesquelles on apprend à connaître le Christ lui-même, qui est la vie des croyants ?» [249]. Il était bien conscient que la Bible est l’instrument «par lequel Dieu parle chaque jour aux croyants» [250]. Il conseille ainsi Leta, une matrone romaine, pour l’éducation de sa fille: «Assure-toi qu’elle étudie chaque jour un passage de l’Écriture… À la prière fais suivre la lecture, et à la lecture, la prière… Plutôt que les bijoux et les vêtements de soie, qu’elle aime les Livres divins» [251]. Ce que saint Jérôme écrivait au prêtre Neposianus vaut aussi pour nous: «Lis fréquemment les divines Écritures; et même, que le Livre Saint ne soit jamais enlevé de tes mains. Apprends-y ce que tu dois enseigner» [252]. À l’exemple du grand saint qui consacra sa vie à l’étude de la Bible et qui donna à l’Église sa traduction latine, la Vulgate, et de tous les saints qui ont placé au centre de leur vie spirituelle la rencontre avec le Christ, renouvelons notre engagement à approfondir la Parole que Dieu a donnée à l’Église.De cette façon nous pourrons tendre à ce «haut degré de la vie chrétienne ordinaire» [253], souhaité par le Pape Jean-Paul II au commencement du troisième millénaire chrétien, qui se nourrit constamment de l’écoute de la Parole de Dieu.
Benoît XVI, Verbum domini n° 72





signe de fin