Horaire des messes

Horaires des messes

pour la période du 27/10 au 08/11 

Info sur les messes de semaine

             Cliquez sur la chapelle



calendrier des messes d'otobre 2020 à janvier 2021

Calendrier des messes
cliquez sur le calendrier

Reprise des offices

 

Depuis la Pentecôte, les offices ont repris dans notre communauté de paroisses dans le respect des gestes barrières.

Le port d’un masque sera obligatoire tout comme l’utilisation d’un produit hydroalcoolique dont vous voudrez bien vous munir. Il conviendra aussi de respecter scrupuleusement les mesures de distanciations mises en place. De la discipline de chaque paroissien dépendra la sérénité de nos retrouvailles dans la prière. Merci de respecter scrupuleusement ces consignes.


Messes dominicales

À l’Église saint Vincent de Paul

Le samedi à 18h30 

À l’Église saint Fiacre

Le dimanche à 10h30 

 

Messes en semaine

dans cette période difficile due au Covid-19

les messes seront désormais célébrées jusqu'à nouvel ordre

dans l'église saint Fiacre le

mardi ~ mercredi ~ vendredi

à 18h30

 

Il conviendra de respecter scrupuleusement les gestes barrières :

port du masque obligatoire, utilisation d'un produit hydroalcoolique,

respect des mesures de distanciations mises en place.

 

Messes et adoration du Saint Sacrement

 

Suspendues jusqu'à nouvel ordre

 

~~~~~~~

Vous pouvez déposer vos intentions de messe directement

en utilisant l'adresse électronique suivante :

saintandredusablon@gmail.com



Editorial

  

 

«Me voici, envoie-moi» (Is 6,8)

  

Nous venons de célébrer la semaine missionnaire mondiale. Le thème de cette année nous renvoie à une dimension essentielle de la vie chrétienne : la mission d’"envoyé". Pour notre diocèse s’ajoute un autre défi : celui de «Prendre soin : du JE au NOUS».

L’actualité de ces derniers jours nous interpelle sur notre vocation de baptisés et de constructeurs du Royaume des cieux dans le monde de ce temps. Au cœur de ce monde, Dieu a besoin des hommes ; Dieu a besoin de nous associer à son œuvre de salut pour faire advenir son Règne de justice, de paix et d’amour. La mission d’annoncer l’évangile comporte nécessairement le souci de l’attention aux autres, particulièrement, ceux des périphéries. Comme Dieu qui prend soin de son peuple, le chrétien missionnaire prend soin des autres, ceux de sa communauté et ceux qui sont hors de sa communauté.

Le missionnaire a toujours conscience qu’il n’est jamais seul pour vivre sa mission, mais toujours en Église. C’est au sein d’une communauté que se vit la mission qui est multiforme avec des fonctions variées. Les 5 et 6 octobre dernier, lors des journées diocésaines de rentrée pastorale, notre archiprêtré a réfléchi sur notre pastorale commune en vue de faire de nos communautés de paroisses, des lieux «de l’écoute de la parole, de la croissance de la vie chrétienne, du dialogue, de l’annonce, de la charité généreuse, de l’adoration et de la célébration». (Evangelii Gaudium 28). Cette réflexion s’est inspirée d’un certain nombre de questions : Pouvons-nous dire de nos paroisses qu’elles se présentent comme des communautés chrétiennes ? Est-ce que la crise du covid a révélé quelque chose de l’attachement des personnes à leur paroisse et les uns aux autres ?

Comment s’articule l’accueil des gens qui viennent avec des demandes adressées à l’Église (demandes de sacrements, de liturgies…) et le mouvement de «sortie» de l’Église, vers des personnes qui ne demandent rien à l’Église, c’est-à-dire la «dynamique missionnaire» qui sous-tend tout le projet pastoral diocésain ? Existe-t-il des initiatives pour aller vers celles et ceux qui ne viennent pas à la paroisse ? Comment toucher les personnes extérieures à la paroisse ?

Nous voilà engagés sur les différents chemins missionnaires pour répondre à l’appel du Christ et de son Église en cette année jubilaire des 800 ans de la Cathédrale. Notre monde d’aujourd’hui, au cœur de la pandémie du coronavirus, cherche dans l’angoisse et l’espérance un chemin vers Dieu et vers le bonheur. La réponse du prophète Isaïe «Me voici, envoie-moi» reste d’actualité pour l’annonce de l’évangile et pour la construction d’un monde nouveau dans le Christ Jésus.

Sainte et fructueuse année pastorale.

 

Abbé Athanase BELEI

 



Mesures relatives aux célébrations

dans les églises

 

Suite aux différentes mesures prises durant le processus de déconfinement, nous proposons une évolution de l’organisation de l’accueil des fidèles au regard de la situation sanitaire actuelle.

 

Le virus SARS-CoV2 (Covid-19) est toujours actif sur le territoire, la plus grande vigilance et le respect des mesures barrières restent toujours de vigueur.

 

Par contre, concernant l’organisation des diverses célébrations dans les églises, nous proposons l’application des mesures suivantes à compter du 1er juillet 2020 :

 

·        Port du masque obligatoire lors des célébrations pour toute personne de plus de 11 ans. Concernant le prêtre, le port du masque sera adapté selon les moments de la célébration en fonction de la proximité avec l’assemblée (notamment lors de la distribution de la communion) ;

·     Concernant la distanciation physique, nous suggérons de faire respecter une distance physique d’au moins 1 mètre entre chaque fidèle (la règle des 4m² par personne n’est plus de mise) ; la règle de la suppression d’un banc sur deux ne s’applique plus.

·     Possibilité, en suivant les règles prescrites, d’organiser les célébrations en présence de la chorale ;

·     Les personnes habitant un même foyer peuvent se placer les uns à côté des autres.

 

Sont maintenues les mesures déjà annoncées le 9 mai dernier :

 

Le missel sera réservé au seul ministre qui préside. Il veillera à une bonne distanciation des autres ministres qui concélèbrent entre eux et autour de l’autel lors de la prière eucharistique.

Le lavabo sera réalisé avec une aiguière d’eau savonneuse à la crédence, compléter éventuellement avec du gel hydroalcoolique.

à Protection des hosties durant la prière eucharistique : une coupe par zone de communion et par ministre de la communion sera prévue. Elle sera recouverte d’une pale ou d’un corporal durant toute la prière eucharistique, sauf celle du ministre qui préside selon les normes liturgiques.

à Dispositions particulières en cas de concélébration avec plusieurs prêtres et/ou présence de diacres : celui qui préside veillera à une bonne distanciation des ministres entre eux et autour de l’autel lors de la prière eucharistique. Une patène sera réservée au président, il consommera le calice en dernier. Les concélébrants communient aux hosties d’une coupe réservée à cet effet. La communion au calice se fera par intinction. Le diacre veillera à se désinfecter les mains avant toute manipulation d’objet transmis à un autre ministre, en particulier pour la doxologie.

à Maintien de la signalétique (marquage au sol, murs) informant des consignes de placement, du sens des déplacements et des gestes barrière. Prévoir des rappels oraux.

à Le nombre maximum de participants autorisés est affiché à l'entrée de l'église et communiqué par les canaux habituels.

à Feuille de chants : selon les possibilités, elle peut être mise à disposition sur le site internet paroissial ou envoyée préalablement par mail et autres réseaux sociaux. Elles peuvent être distribuées par des personnes après désinfection des mains. Elles peuvent être posées au préalable sur les chaises. Elle sera gardée et emportée ou jetée dans une boîte que l’on détruira ensuite (pas de seconde utilisation).

 

Concernant la distribution de la communion, la célébration du baptême, de la confirmation, de l’initiation chrétienne des adultes, des funérailles, du mariage, de la pénitence et de l’onction des malades : se reporter aux recommandations en date du 9 mai.

 



Calendrier des messes d'octobre 2020 à novembre 2020
Calendrier des messes de décembre 2020 à janvier 2021



signe de fin